L'indice glycémique, un indicateur à prendre en compte dans son alimentation



L’index glycémique est un indicateur qui permet de classer les aliments contenant des glucides en fonction de leur impact sur le taux de glycémie (taux de glucose dans le sang) durant les deux heures suivant leur ingestion. Plus le taux est élevé (>50), plus l’aliment a un incident sur le taux de sucres dans le sang, qui entraine un pic d’insuline, ce qui favorise le stockage sous forme de graisse. De plus, sur le long terme, ses variations peuvent augmenter les risques de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires.

L’intérêt de prendre conscience de cet indicateur :

 Les aliments avec un IG faible (<35) sont à privilégier puisqu’ils fournissent de l’énergie pendant toute la journée en évitant les pics glycémiques, les coups de fatigue et les envies de sucres lorsque ce taux diminue dans le sang.

Les points à prendre en compte :

L’alimentation du sportif peut privilégier les aliments à IG élevé, puisqu’avant de fournir un effort intense, le sportif peut faire le choix de consommer un aliment qui lui apportera une source de glucides importante. Par ailleurs, l’indice glycémique peut varier en fonction de la cuisson de l’aliment (plus y est cuit plus l’IG devient haut), c'est pour cela que les féculents doivent être cuits de préférence "al dente".

Pour conclure, il faut privilégier les ingrédients à IG bas qui sont entre autres des aliments non transformés et non raffinés, des féculents complets ou semi-complets, des légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots…). Pour le petit déjeuner, consommer des fruits frais à la place de jus industriels et du pain au levain à base de farine complète plutôt que du pain blanc ou encore pire du pain de mie ! Le déjeuner et le diner doivent être composés de légumes pour fournir les fibres nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.