Quelles sont les alternatives aux protéines animales ?



Devenir végétarien/vegan ou vouloir limiter sa consommation de produits d’origine animale remet souvent en question ses besoins en protéines. Un adulte a un besoin journalier de 0,8 gramme de protéine par kilo de poids corporel. Les besoins varient bien évidemment d’une personne à une autre en fonction de ses activités. Toutefois, penser que vous trouverez moins de protéines dans le végétal est complétement faux !

La spiruline est une micro-algue, celle que l’on propose, est cultivée en bassins fermés afin de la préservé de toutes pollutions extérieure et possède un taux de Phycocianine de 16%. De plus, elle constitue une aide lors d'un régime amincissant, augmente le tonus et la vitalité et renforce les défenses immunitaires.

  • Soja : 36g de protéines pour 100g

Riche en protéines, il est également pourvu en vitamines, calcium, fer et d’oméga 3. Ils se retrouve dans les boissons végétales, les yaourts et la crème utilisée pour remplacer la crème fraiche. Il est à l’origine du tofu et du tempeh connu comme substituant aux produits d’origine animal.

Plante ayant une forte teneur en vitamines, minéraux, protéines, fibres et une constitution équilibrée en oméga 3 et 6, parfaits pour la santé des artères. Les graines de chanvre sont pauvres en glucides et ne contiennent pas de traces de gluten.

 

A consommer natures, grillées, hachées ou moulues, ces dernières constituent une bonne source de protéines végétales, ainsi qu'un apport en fer. Valebio les séchent à basse température pour garder leurs bienfaits.

 

  • Amandes : 20g de protéines pour 100g

Les amandes sont des oléagineux extraordinaires, environ 10g de protéines pour une poignée d’une dizaine d’amandes, elles sont également source de gras insaturés essentiels utile dans la lutte contre le cholestérol par exemple.

 

Les graines de chia sont semblables aux graines de pavot, elles sont riches en fer, calcium, magnésium, vitamines B1, B3 et E et elles sont source d’oméga 3. Elles ont tout pour être intégrer dans une alimentation saine !

 

  • Quinoa : 14g de protéines pour 100g

Le quinoa est riche en fibres, acide aminés essentiels, en fer… il est alors très intéressants pour varier du riz et des pates d’autant plus qu’il ne contient pas de gluten, ainsi il convient aux personnes intolérante. Il peut se déguster froid ou chaud mais également salé ou sucré.

 

Essayer ces produits et mettre fin aux préjugés les concernant, car eux aussi peuvent être utilisés pour une cuisine gourmande et goûteuse. Leur consommation quotidienne permet également de faire un geste pour la planète puisqu’il faut 13 500L d'eau pour produire 1kg de viande de boeuf contre 900L d'eau pour produire 1kg de soja. Les végétaux peuvent fournir des protéines en quantité suffisante, associer légumineuses et céréales complètes est un combo gagnant (millet/haricot rouge, quinoa/pois chiches, riz/soja, riz/lentilles…)